La femme est l’avenir du monde horloger

La femme est l’avenir du monde horloger

W The Journal . 04.12.2014

La Reine de Naples de Breguet signait, en 2002, la naissance d’une véritable horlogerie féminine contemporaine. Un mouvement exclusivement dédié aux femmes et mis en scène avec féminité et raffinement. Depuis, la gent féminine est à l’honneur ! Les dimensions de leurs garde-temps se réduisent, leurs formes s’adoucissent et l’habillement devient féérique.

Maintenant que les hommes … et même quelques horlogers ont pris conscience que certaines femmes aiment savoir ce qui se cache « sous le capot » et peuvent le décrire aussi bien qu’eux, toutes les autres n’ont plus à craindre de choisir une montre pour ses seules caractéristiques esthétiques ou pratiques. Quand on peut allier l’utile à l’agréable, comme avec L’Elégante de F.P. Journe (Prix de la Montre de Dame 2014), c’est encore mieux ! Une montre créée pour les filles d’Eve avec un cahier des charges de rêve. Mouvement électro mécanique qui s’arrête lorsque la montre n’est pas portée et repart à la bonne heure quand sa propriétaire la remet au poignet. Plus de souci de piles durant environ 10 à 18 ans !

Esthétique et complication, c’est rare

« F.P. Journe n’est pas allé jusqu’au bout de son projet, conteste une grande collectionneuse de montres dont nous ne divulguerons pas le nom. La boîte est basique ! D’autant plus qu’il l’avait déjà utilisée pour un modèle de 2009, le modèle Vagabondage. Nous recherchons plus de délicatesse et de subtilité, mais la plupart des horlogers n’en sont pas capables. Ils pensent que quelques diamants par-ci par-là suffisent ». C’est très péremptoire, mais tout sauf faux !

A l’Heure Asch

C’est donc chez le « coach » genevois d’une élite de collectionneurs, essentiellement masculins, Denis Asch, qu’il faut peut-être trouver des montres de … dames. « Pour les Fêtes de Fin d’Année, j’ai voulu célébrer l’élégance féminine autour de manufactures horlogères d’exception : Christophe Claret (Margot), De Bethune, Eberhard & Co (Gilda), Laurent Ferrier (Lady F) et, mon coup de coeur, Sicis O’Clock, déclare dans un sourire le maître des lieux. Je cours les salons internationaux, je flaire les tendances et recherche l’esprit ‘manufacture’, que ce soit dans le mouvement ou dans l’habillage. J’ai donc décidé d’introduire Sicis auprès des genevoises. Les montres de cette enseigne sont de véritables œuvres d’art qui n’ont pas d’équivalent ».
Sic Immensos Clarosque Inceptos Somniavi (SICIS)*

Depuis plus de 35 ans, Maurizio Leo Placuzzi, fondateur de Sicis à Ravenne (I), est un des spécialistes incontestés de la mosaïque dans l’architecture et l’aménagement d’intérieur. En 2010, il décide de tout reprendre à zéro afin de mettre la technicité de ses artisans à la portée de la micro mosaïque, grâce au verre émaillé (smalti filati). C’est un véritable travail d’orfèvre, dans lequel se sont illustrés, dès la fin du 18ème siècle, de grands maîtres tels Giacomo Raffaelli ou Castellani. Les artisans verriers ont à peine trois secondes pour mélanger la pâte de verre avec pas moins de neuf émaux de couleur, à une température de 1300°, et tirer de fines et longues tesselles. Celles-ci sont ensuite découpées, assemblées et collées à l’époxy sur un support : cadran de montre, bijoux, etc.

Une collection de montres et de bijoux époustouflante

Des montres, souvent à secret, représentent des gardénias de toutes les teintes s’accordant avec des pierres de couleur variées. Certains cadrans fusionnent des tesselles rondes et de minuscules « mille fiori ». D’autres présentent au recto une splendide rose épanouie dans des nuances douces et, au verso, la même fleur en bouton. Montres-pendentifs en forme de cœur, papillons et divers animaux-bijoux ou boutons de manchettes magnifiquement virils complètent une splendide collection totalement dans « l’esprit manufacture ».
*Ainsi je rêvais d’immenses et célèbres actions